Canavesio, Démons et Merveilles

29,90

Résumé

Il était une fois, il y a fort longtemps, à la sortie d’un Moyen Âge que l’on pense obscur, un peintre venu des montagnes du Piémont, Giovanni Canavesio, couvrit de fresques lumineuses de nombreuses chapelles du pays niçois.
Surnommée « la chapelle Sixtine » des Alpes méridionales, Notre-Dame des Fontaines à La Brigue, est son oeuvre la plus connue. Son art puissant dans les représentations des scènes de la Passion ou du Jugement Dernier ne peut laisser indifférent. Le célèbre Judas pendu et éviscéré, figure emblématique de la chapelle, à fait frémir plus d’un visiteur.
Giovanni Canavesio n’est pas le peintre d’une seule réalisation et les qualités de son oeuvre méritent une attention approfondie. L’objectif de cet ouvrage est bien de permettre au lecteur amateur du patrimoine et de l’art de découvrir ce peintre majeur du dernier quart du XVème siècle.
Bien que Giovanni Canavesio ait principalement réalisé des fresques, aux images fortes, souvent violentes, les rares retables de lui que l’on connaisse, doux et paisibles, ne peuvent être plus opposés. Choc contre émotion.
Le piment et le miel.

Catégorie :

Auteur

Marc Tanzi aime voyager dans’espace et dans le temps. Il recherche avant tout des lieux où l’homme se souvient de son histoire et a préservé ses traditions et sa culture. Pour fixer ses impressions, il utilise la photographie et tente d’offrir une vision magnifiée de la réalité. De ses nombreux voyages en Ethiopie, il a publié un ouvrage mêlant le récit des aventures d’un explorateur du 19ème siècle et ses photographies actuelles.
De ses voyages en Iran, il prépare un livre qui au travers de nouvelles et de photographies nous fera remonter les millénaires de la civilisation Perse.
L’Art Sacré fait partie de ses passions. L’intérêt qu’il porte au patrimoine culturel de son pays niçois l’a conduit à explorer chapelles et églises où les peintures murales et les retables illustrent si bien la foi et les anciennes terreurs de l’humanité. Aucun ouvrage n’a jamais mis en avant Giovanni Canavesio contrairement à Louis Brea qui lui est connu du grand public. Ce livre est destiné à réparer cette mise à l’écart.